La CCPU : Le POUMON vert du COEUR du Gard


Un poumon vert car il s'agit essentiellement d'une communauté de communes rurales organisée autour d'une ville-centre de 9000 habitants, Uzès ville d'Art et d'Histoire et cité ducale. Le cœur du Gard car elle est située au centre du département à proximité des agglomérations de Nîmes, Alès, Bagnols et même Avignon.

Depuis le 1er janvier 2013, les 31 communes des communautés de communes de l'Uzège, du Grand Lussan et du canton de St Chaptes se sont unies pour constituer un ensemble cohérent. Trop souvent, l'intercommunalité est perçue comme éloignée des habitants, détenant des compétences peu lisibles, pourtant, elle nous accompagne au quotidien.  Les communautés de communes exercent les compétences qui leur sont dévolues par les communes. Dit autrement, ce sont les communes membres qui ont décidé des compétences de la CCPU.

 

 

L'économie et l'emploi


Après avoir poursuivi la réhabilitation de ZAE de Pont des Charrettes à Uzès, la CCPU finalise le dossier de création de la ZAC de la Barralette sur Montaren. En outre, elle reprend la commercialisation de la zone HQE de Lussan. Le point commun de ces zones est de se situer sur des axes importants de circulation, de quoi les rendre attractives et mailler efficacement le territoire. En matière d'emploi le relais emploi de l'Uzège, qui propose un service de proximité à destination des demandeurs d'emplois ou des salariés mais aussi des entreprises, installe ses permanences sur St Quentin la Poterie, Lussan et Garrigues Sainte Eulalie. Afin de donner un coup de pouce aux créateurs d'entreprises, la CCPU adhère à Gard Initiative qui accompagne les créateurs par l'octroi de prêts d'honneurs à 0%.



Le tourisme


Considéré comme notre première ressource économique, la CCPU a confié à l'office de tourisme Pays d'Uzès, la représentation à Uzès, St Quentin la Poterie et Lussan. Cette extension de service est rendue possible par la généralisation de la taxe de séjour.



L'aménagement de l'espace


Outre l'adhésion au Scot Uzège Pont du Gard, la CCPU a généralisé un service d'instruction des demandes de permis de construire pour les communes disposant d'un PLU (21 communes et 22 000 habitants) et réalise un programme de travaux pluriannuels sur les chemins DFCI (lutte contre les incendies). Toujours sur les chemins, la CCPU entretient les sentiers de randonnées et d'endurance équestre, ainsi que la base VTT.

 

 

Les déchets ménagers et l'environnement


Via le Sictomu ou directement avec ses services, la CCPU assure la collecte et le traitement des déchets de ses 27 000 habitants, ainsi que l'accès aux déchetteries d'Uzès, Fons sur Lussan, Garrigues Sainte Eulalie, et même hors territoire à Sainte Anastasie. Il en est de même de l'assainissement non collectif, c'est-à-dire, le contrôle et le conseil d'entretien des fosses sceptiques. Enfin, sur une partie de ses communes, la CCPU anime l'Agenda 21, véritable projet de territoire autour du développement durable.

 

 

La sécurité


1 ou 2 patrouilles de la police intercommunale armée sillonnent toutes les nuits les 44 000 hectares de la CCPU pour sécuriser la population et lutter contre la délinquance.

 

 

La petite enfance


La CCPU dispose de 2 crèches à Uzès et St Quentin la Poterie et de 2 micro-crèches à La Bruguière et Foissac. Outre cet accueil collectif, la CCPU dynamise le Relais Assistantes Maternelles et crée un Lieu d'Accueil Parents-Enfants (LAPE).



Le transport


Le samedi matin, 4 navettes gratuites convergent de toutes les communes vers le marché d'Uzès.


 

Les équipements culturels et sportifs uniques sur le territoire


Compte tenu de la brièveté du mandat, les élus ont préféré attendre le renouvellement de mars 2014 pour lancer de nouveaux projets. Toujours en matière culturelle, la CCPU apporte son concours aux manifestions locales, soutient la manifestation autour du livre "Lussan se Livre" et organise la saison d'arts de la rue "Le Temps des Cerises".